Le Tir du Roy

Sans titre 1

 

 

Le tir du Roy, ou abat d'oiseau, est une vieille tradition de l'archerie française. Elle perdure dans les Compagnies et dans certains Clubs de tir à l'arc.

Il s'agit d'abattre des petits oiseaux (artificiels) juchés sur une perche verticale de 18 à 20m de hauteur. Le plus prestigieux de ces oiseaux (le papagaye) placé tout en haut, devait tombé en dernier.

Les Archers tiraient tour à tour une seule flèche. l'ordre de tir était strictement réglementé. Tirait en premier le Roy de l'année précédente, puis venaient les notables ; Capitaine, Chevaliers, Connétable etc. Les Archers de la Compagnie tiraient ensuite dans l'ordre de leur ancienneté. L'heureux Archer qui abattait l'oiseau en tirait de nombreux avantages : exonération de l'impôt dû au Seigneur, entre autres. Il était proclamé Roy de la Compagnie pour l'année, recevait une écharpe bleue et or, et remplacait le Capitaine en cas de défaillance ou d'impossibilité de celui-ci.

De nos jours, si la tradition persiste, elle a été beaucoup allégée ! 

L'oiseau n'est plus au bout d'une perche verticale, mais sur un piquet de 1m de hauteur, à 1m devant une cible. L'oiseau doit toujours avoir une zone "tué" de un pouce sur deux (soit 5,48cm sur 2,54cm). Il doit être tiré à 50m de distance.

Le Roy doit de nos jours payer ses impôts !!! Il aura en plus la charge de confectionner un oiseau pour l'année suivante.

Certaines années, l'oiseau est abattu assez rapidement, maisil peut arriver qu'à la nuit tombante il soit encore sain et sauf ! Alors le tir est interrompu; il reprendra la semaine suivante.

Si l'oiseau ne tombe toujours pas, le Président doit alors inviter les clubs ou les compagnies voisines afin d'abattre de satané piaf !

Le Roy peut alors faire partie d'un autre club...

C'EST LA HONTE!!!!!!!

Nous avons l'habitude aux Archers des 2 Portes le premier mai, de faire tirer 2 oiseaux; l'un à 20m pour les nouveaux de l'année et les Archers sans viseur ; l'autre à 50m comme le prévoit la tradition.

 

×